2 4 6 A B C D E É F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Accueil
Mot 1 à 12 sur 12 commençant par "Z"

Zampoña
Mot espagnol signifiant flûte de Pan (musique des Andes).
Zarb (ou Dombak, Dun-balag, Khomak, Tabnag, Tombak, Tombalak, Zirbaghali)
Origine: Perse, déjà présent en 3000 av J.C (d'après fouilles archéologiques à Khouzestan).

Mot arabe qui signifie "frappe" et les persans lui donnèrent l'acception de "rythme", de "temps" d'une mesure musicale et de "tempo". Le tambour qu'ils nomment ainsi fut souvent appelé tombak ou dombak en raison entre autres, des deux coups désignés par les syllabes "tom" et "bak", mais ce terme est maintenant plus ou moins péjoratif parce qu'il évoque le temps où l'on ne considérait encore le zarb que comme un instrument accompagnateur et où l'on exigeait peu du joueur. Le mot tombak viendrait selon d'autres sources du mot tabnag qui désignait la première percussion se rapprochant de la forme actuelle. D'autres encore pensent que l'origine de dombak serait le mot dun-balag (petite queue). Une dernière thèse précise que l'origine est le mot khomac qui signifie "petit récipient en terre cuite" utilisé jadis pour y déposer le raisin prêt à être écrasé. Le khom désignait déjà un instrument de musique à percussion, le rouiné-khom dont la caisse de résonance était en cuivre.

Le zarb est un tambour à une face dont la caisse, cylindre large et trapu, s'achève en un pied légèrement évasé, et est creusé dans la masse d'un mûrier d'un érable ou d'un noyer. La membrane est en peau d'agneau, de gazelle, de chèvre, de mouton ou de poisson. La peau est tendue puis collée sur l'instrument. La partie supérieure de la caisse de résonance qui sert de chevalet pour la peau ne fait que quelques millimètres d'épaisseur. L'instrument se compose de trois parties: la caisse de résonance (tané), le pavillon (nafir), la peau (pouste). Il existe d'autres modèles de zarb fabriqués en terre cuite ou en métal.
Zarzuela
Opéra-comique espagnol utilisant des dialogues parlés et faisant appel à des éléments de chant populaire.
Zemerl
Mélodie hassidique religieuse à 2/4 ou 4/4 utilisée dans le Khosidl.
Ziglibithy
Musique et danse traditionnelles des Bété de Côte d’Ivoire, modernisées et popularisées dans les années 70 par le chanteur guitariste Ernesto Djédjé, pionnier de ce genre de démarche dans son pays.
Ziq
Pour désigner LA musique ;)
Zithera (ou citera)
Cithare à touche de la grande plaine hongroise.
Zouk
Désigne à l’origine une fête de campagne où l’on danse aux Antilles. Puis un genre musical apparu vers la fin des années 70 entre les Antilles et les studios parisiens, où Jacob Desvarieux et Pierre-Edouard Décimus se mélangeaient avec les artistes africains du makossa et du soukouss. On peut dire que le zouk est la création des deux fondateurs de Kassav.
Zoummarin
Joueur de mizmar en Égypte.
Zourna (ou Zorna)
Hautbois du Proche et Moyen-Orient.
Zulu traditional
Style hérité des musiques et danses traditionnelles des Zoulou d’Afrique du Sud, à l’instrumentation généralement très économe (guitare sèche, concertina, violon et percussions...), les vocaux et la danse lui donnant toute sa force.
Zummara
Clarinette double bédouine à anche simple. Pays Arabe. La racine "zoumar" est un terme général pour désigner les instruments à vent.

2 4 6 A B C D E É F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Accueil
Mot 1 à 12 sur 12 commençant par "Z"