2 4 6 A B C D E É F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Accueil
<<-- Mot 41 à 80 sur 104 commençant par "D" -->>

Développement
Terme désignant toutes les transformations que subit une idée musicale. Elles peuvent se limiter à une simple modification de la mélodie, du rythme ou de l'harmonie du thème. On peut aussi se livrer à une libre fantaisie en utilisant quelques éléments du thème.
Dha (Dhaivatham)
C'est la note LA en Inde.
voir Swaras.
Dhaivata (Dha et dha)
Une des sept notes de la gamme indienne.
Dha correspond à Lab- ou Lab,
dha correspond à La ou La+.
Dhikr
Litanie chantée à la gloire de Dieu par les confréries mystiques dans toute l’Afrique du Nord.
Dhrupad
Ancien style musical savant, solennel et sobre, de l’Inde du nord essentiellement chanté ou interprété à la vichitra vîna.
Il peut être comparé à notre style grégorien. Les vocalisations ne sont pas admises. Le raga est exécuté avec une stricte conformité.
Diabolus in musica
Au Moyen-Âge l'intervalle formé par trois tons, représenté par les notes fa-si, était considéré comme un intervalle diabolique qu'il fallait soigneusement éviter.
Diapason
Fourche métallique qui, lorsqu'on la met en vibration, donne la note la, qui permet d'accorder les instruments d'un orchestre. La hauteur du son a varié selon les pays et les époques entre 415 et 445 hertz.

En France, si vous ne possédez pas de diapason et que vous souhaitez accorder un instrument, décrochez le téléphone. La note entendu est un La-440.
Diaphonie
Défectuosité lors de l’émission de deux signaux en raison d’une interférence.
Diatonique (gamme / accordéon)
  1. La gamme diatonique majeure (gamme classique dite également de Zarlin ou Aristoxène) repose sur la propagation de l'accord parfait majeur. En considérant alors la troisième note comme la première d'un second accord et la première comme la dernière note d'un troisième accord, on crée, en les ramenant à la même octave, la succession des intervalles suivants :
    1 ; 9/8 ; 5/4 ; 4/3 ; 3/2 ; 5/3 ; 15/8 ; 2
    Les noms des degrés correspondants sont la tonique, la sus-tonique, la médiante, la sous-dominante, la dominante, la sus-dominante, la note sensible.
    Cette succession fait donc apparaître le ton majeur (9/8), le ton mineur (10/9) et le demi-ton majeur (16/15).

  2. Accordéon diatonique : accordéon dont les boutons produisent deux notes (ou accords) différents selon si l'on pousse ou tire, très souvent utilisé en musique folk.
Dièse
Signe de la notation musicale indiquant que l'on rehausse la note devant laquelle se trouve le signe d'un demi ton.
Différentiel
Son né de la friction entre les fréquences de deux sons très voisins.
Digital
Terme anglais généralement utilisé pour désigner un calcul ou un affichage numérique, par opposition à analogique.
Diminué
Intervalle qui comporte un demi-ton de moins qu'un intervalle juste. Une quinte juste est Do-Sol, une quinte diminuée est Do-Fa#.
Diminuendo (dim.)
Synonyme de decrescendo. Indication signifiant qu'il faut diminuer le son.
Diminution
Procédé technique qui consiste à raccourcir les valeurs rythmiques d'une mélodie, ce qui rend le discours plus intense.
Diphonique (chant)
Emission particulière de la voix permettant d’obtenir plusieurs notes en même temps en jouant sur les harmoniques d’une fondamentale comme pour une guimbarde (d’où aussi le nom de «voix-guimbarde»). Cette émission est particulièrement répandue en Asie centrale (notamment en Mongolie, Touva, Tadjikistan) et en Sibérie. Elle est parfois liée au chamanisme mais elle peut être aussi une technique vocale au service d’un répertoire de chansons ou un simple divertissement.
Dirge
Mot anglais désignant un chant funéraire.
Disco
Musique électro des années 70 / 80 : Rythme électronique, guitare, piano, violons
Disco-House (ou Happy House)
Les éléments disco et le rythme électronique de la house. Née en Hollande en 1993.
Dissonance
Effet produit par des sons qui ne sonnent pas bien ensemble.
Distortion
Saturation de certains amplificateurs pour guitare. Lorsque le volume du son émis devient fort, le signal est distordu. La distortion et l'overdrive génèrent des harmoniques aigües parfois indésirables (mais parfois souhaitées...).
Divertissement (ou divertimento)
À l'origine, un ensemble de danses, de chants et de pièces instrumentales interrompant le drame dans un opéra. Depuis le XVIIIe siècle, terme très général désignant une composition tendant vers la musique de chambre, en plusieurs mouvements et de caractère plutôt léger. Haydn appela divertimento plusieurs de ses quatuors à cordes, trios pour baryton et même ses sonates pour clavier, et ce jusqu'au début des années 1770.
Dixième
Intervalle entre deux notes. La particularité de la dixième est de ressembler à une tierce dont les deux notes alors sont séparées par une octave.
Dixtuor
Pièce de forme sonate écrite pour dix instruments. Les divertissements du XVIIIe siècle étaient souvent écrits ainsi.
DJ (Disc Jockey)
Disc Jockey : animateur radiophonique, puis animateur discothèque. DJ de "sound system" en Jamaïque. DJ techno dans les "rave party" etc…
Djembé (ou jembé)
Percussion africaine d'environ 60 à 80 cm de hauteur Un corps en bois dont la caisse a une forme de calice légèrement évasé vers le sol. Le djembé ne peut être joué s'il est posé sur le sol. La peau de chèvre est tenue par un cerclage souvent métallique puis tendue par des cordes de tension.
Dodécaphonisme
Méthode de composition introduite par le compositeur Schönberg dans laquelle il faut faire entendre successivement les douze demi-tons de la gamme dans un ordre déterminé. Une fois un de ces sons joués, il ne peut réapparaître avant que les onze autres aient été entendus. Schönberg mit au point ce système dans l'Echelle de jacob écrit entre 1917 et 1922.
Doigté
Ordre dans lequel on place les doigts sur un instrument. Un bon doigté facilite l'exécution d'une pièce. Un chiffre est attribué à chaque doigt : au piano le pouce est nommé premier doigt, etc.
Doigté de substitution
Doigté dans lequel on substitue un doigt par un autre sur la même note sans la répéter. Cette technique permet de libérer la main dans certaines positions complexes. Exemple : on joue le do avec le pouce mais tout de suite après il faut jouer un si tout en tenant le do. Il faut substituer l'index au pouce pour pouvoir jouer la note suivante.
Doigté fourchu
Technique employée sur certains instruments à vent. Au lieu de boucher le trou correspondant à une note donnée, on en bouche un autre, ce qui facilite certains traits techniques.
Doïna
Origine roumaine avec des influences grecques (skaros ou kleftika) et empruntée par les "lautari" tsiganes.
C'est un morceau improvisé, plutôt lent et librement rythmé (plutôt que arythmique), comportant des répétitions de courtes figures mélodiques, souvent avec une pulsation régulière. Le soliste (violon ou clarinette) joue d'une façon modale sur un "tapis de fond" harmonique discret (accordéon ou tsimbl). Les changements d’accords sont indiqués au fur et à mesure aux autres musiciens par le soliste.
Ce style est particulièrement propice à exprimer des sentiments de tristesse et de joie alternés en y utilisant les intonations et les mélismes de la "Khazanut" (chants synagogal).

Dans une suite, la doina peut servir de prélude au morceau principal ou à une suite de morceaux plus rapides (hora, khosidl, sirba, freylekh ou bulgar) auquel il est lié par un bref interlude rythmé (par exemple un terkish) annonçant le changement de tempo. Le terme "doina" pourrait être d'étymologie sanskrite ("d'haina"), rappelant l'influence des tsiganes venus d'Inde sur cette musique.
Dolby
Système électronique destiné à diminuer le bruit de fond en enregistrement magnétique. Il repose sur une amplification plus importante des fréquences aiguës du signal au moment de l'enregistrement. La correction au moment de la lecture a pour effet de diminuer le souffle.
Dolce
Terme signifiant doux et serein.
Dolendo
Terme latin soulignant le caractère plaintif et douloureux d'un morceau.
Dombolo
Musique africaine se rapprochant du rap ou du R'n'B.
Dominante
Cinquième degré de la gamme. C'est une des notes les plus importantes dans la théorie de l'harmonie classique européenne car elle sert, avec le premier degré, de point d'appui fondamental pour définir une tonalité.
Domra
Instrument de la musique russe populaire appartenant à la famille des luths à manche long. Importé au XIIIe siècle par les Mongols, cet instrument donna naissance à la balalaïka.
Doneli (ou Satara, Algoza)
Double flûte à bec: satara / algoza. Baloutchistan, Rajasthan, Sind.
La flûte droite "mâle" comporte 7 trous pour une gamme chromatique. La flûte gauche "fille" comporte 8 trous et fait office de bourdon. Pour changer la tonalité du bourdon, on bouche certains trous par de la cire.
Doom metal
Style apparu en 1985 qui rompit avec la règle voulant que chaque nouveau dérivé du power metal soit deux fois plus rapide que son prédécesseur et opta pour des tempos très lents qui l'ont souvent fait ressembler à du Black Sabbath sous tranquillisants.
Doom metal atmosphérique
Variante lyrique du doom metal faisant fréquemment intervenir des instruments supplémentaires (piano et violon, notamment) et préfigurant la vague du metal gothique qui apparaîtra dix ans plus tard. Les vocaux mélancoliques sont quasi exclusivement masculins.

2 4 6 A B C D E É F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Accueil
<<-- Mot 41 à 80 sur 104 commençant par "D" -->>